Les étapes d’un transfert de production

Plusieurs étapes se dessinent dans le cadre d'un projet de transfert de production.

  1. Le Cadrage du projet

 

 

 

 

 

 

 

Cette étape, souvent négligée ou insuffisamment formalisée, est pourtant décisive pour la réussite de tels projets.

C’est lors de cette étape que l’on va définir les contours, les limites du projet.

  1. Le Pilotage

Le pilotage consiste à :

- manager toutes les ressources à impliquer dans le projet, sur le site de départ ou d’accueil :

-> les équipes support en interne : achats, qualité, maintenance, travaux neufs, production, logistique, ingénierie, finance…

->  les fournisseurs et prestataires externes

- construire des outils de pilotage (planning, charge-capacité, indicateurs, budget…)

- établir un reporting en comité de direction

  1. L’étude de l’outil de production à transférer

Les questions suivantes sont notamment abordées :

- le transfert concerne une usine intégrale ou une sélection de machines ?

- quelles sont les énergies nécessaires ? / sont-elles disponibles sur site d’accueil / dispose-ton d’interfaces de connexion aux énergie du site de départ ou en faut-il des spécifiques ?

- existe-t-il des gabarits de démontage des machines ? des gabarits de calage durant le transport ?

- faut-il envisager un retrofit de machines ?

- quelles sont les conditions de fonctionnement sur site d’accueil (T°, HR, 2x8/3x8, cadences…)

- les pièces de rechange sont-elles transférées ou doit-on les commander ?

- quelles certifications sont nécessaires sur le site d’accueil

  1. La préparation du site d’accueil

 

 

 

 

 

 

Sont étudiés au cours de cette étape :

- l’état général du site d’accueil

- les travaux éventuels de génie civil à engager

- la nécessité de faire appel à une étude d’architecte en amont

- les énergies nécessaires (moyen de production et réseau -> électricité, pneumatique, hydraulique, vide, fluide de chauffe, eau…)

- quels sont les derniers travaux avant transfert (résine au sol, peinture, management visuel…) ?

  1. La préparation de l’implantation future

 

 

 

 

 

 

Nous étudions notamment :

- les tailles et configurations des sites de départ et d’accueil

- le périmètre exact à implanter (outil de production transféré d’un ou de plusieurs sites, machines neuves supplémentaires à prévoir…)

- les flux prévisionnels, la localisation des entités logistiques (matières premières et produits finis)

- la nécessité de déménager préalablement des immobilisations sur site d’accueil

- la prise en compte des contraintes réglementaires pour la protection de l’environnement (émission de fumées, de rejets solides ou liquides…), installations classées (ICPE)

- la validation des scénarios d’implantations avec les instances représentatives (CODIR, CHSCT…)

  1. La communication et la gestion des ressources humaines

Dans le cadre d’un transfert industriel, il est nécessaire que les éléments suivants soient abordés avec le service RH :

- les communications initiales à faire sur les sites de départ et d’accueil

- l’étude de l’effectif cible sur le site d’accueil (MOI/MOD, internes/externes…)

- la mise en place de cet effectif (recrutement, formation, habilitations, types de contrat, formations spécifiques par personnel du site de départ, mobilité…)

  1. La gestion du transfert physique

 

 

 

 

 

 

 

Coordination du chantier et management pluridisciplinaire

  1. Le redémarrage de la production après transfert

Dès le démarrage du projet les questions suivantes sont évoquées :

- les produits à fabriquer après transfert sont-ils identiques ou différents de ceux initiaux ?

- les fournisseurs sont-ils identiques ou différents ?

- le produit est-il identique ou faut-il lancer au préalable un redesign ?

- quel est le planning de démarrage cible ?

- y a-t-il des contraintes normatives différentes ? des plans de qualifications clients spécifiques ?

- quels sont les niveaux de qualité attendus après transfert…

  1. La mise en place de la supply chain sur le site d’accueil

 

 

 

 

 

 

 

Nous prenons en compte dans cette étape :

- les flux amont (fournisseurs -> site d’accueil)

- les flux aval (site d’accueil -> clients)

- le dimensionnement des stocks

- la flotte d’engins nécessaires

- les flux intra site (transporteurs, flux internes…)

  1. La gestion de la maintenance

Les objectifs de cette étape sont :

- l’intégration de chaque machine au plan maintenance

- la modification ou création du plan maintenance

- le Dimensionnement du stock de pièces de rechanges

- le calcul de la charge de maintenance

- l’établissement de contrats de maintenance externes…

 

Découvrez comment Elitys peut vous accompagner : En savoir plus

Vous avez besoin d'un accompagnement dans votre transfert industriel ?

Contactez-nous !

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet

    Votre message